VOYAGE AU PAYS DES JOUIFS ! ...... oui encore !

VOYAGE AU PAYS DES JOUIFS ! ...... oui encore !

Messagepar Nina » Novembre 6th, 2012, 10:03 am

Les Jouifs, ils sont là à Tel Aviv :

Image

Et nous les Cricri, on revient :

Image

Par où (re)commencer sans radoter ?

L'an passé, sur 8 jours, j'avais réussi à être ordonnée dans mes souvenirs, là je ne vais pas maîtriser et ça sautera sûrement du coq à l'âne.

Pourquoi prendre le risque du radotage ? Parce qu'Israël le vaut bien, tout simplement.

Et puis j'aimerais que les non-juifs, les non-pélerins chrétiens (Juifs et Chrétiens ayant des buts familiaux et/ou religieux) puissent considérer le tourisme en Israël comme ils le font pour n'importe quel autre pays..... même si en Israël, il y a un petit plus "indéfinissable" !

Pour les nouveaux lecteurs qui s'interrogeraient sur cette "folie douce" de retourner vacancer chez les Jouifs, quand on ne l'est pas, que l'on ne pélerine en aucune religion, ils comprendront peut-être mieux en survolant les souvenirs de l'an passé.

Voici le lien : je copie B.L, A..ali & Co : ils indiquent toujours les titres de leurs anciens manuscrits, ça peut toujours rapporter quelques droits d'auteur).

viewtopic.php?f=3&t=209

Pour les flemmards qui ont la clique difficile, je commencais mon bavardage ainsi :

2011

"Vous partez pendant les vacances ?"
"Oui, en Israël"
"Ah !!!"

"Ah" : le mot Israël coupe le sifflet.
Si j'avais répondu l'Italie, l'Espagne, la Turquie, le Maroc on m'aurait dit "super, bonne visite, du beau temps"... mais là juste ce "Ah " qui s'entend alors que dans la tête, ça se bouscule aux neurones :

"sont pas connus pour être juifs quoique Lui est quand même bien typé"
"s'ils étaient chrétiens, ils auraient dit "en Terre Sainte"
"sont pas pro-palestiniens, ils auraient dit "en Palestine"
"sont sûrement pro-israèliens, bizarre".

2012

"Vous partez pendant les vacances ?"
"Oui, en Israël"
"Encore, ben vous y êtes déjà allés l'an passé"

Réponse :

"Cela fait dix ans que vous retournez sur la même plage en Espagne !"
"Ben oui mais il y a la mer"
"En Israël, il y en a trois !!!".

L'an passé, j'étais revenue frustrée par le court séjour (8 jours), cette année un grand plan de campagne de 3 semaines (ça c'est à l'étage plus bas dans le Bac à Sable) Nouvelles valises à roulettes. LeCricri nouvel appareil photo. LaCricri yeux un- peu- plus- vieux grands ouverts : tout voir, oreilles un- peu- plus- vieilles au vent : tout entendre.

Pourquoi la période de Soukkot ? Plusieurs personnes ont été étonnées par ce choix puisque nous n'avons pas de famille en Israël. Tout simplement parce que j'avais le souvenir d'une période très joyeuse que je voulais faire connaître au Cricri. Les Jouifs ne font pas que se "lamenter" ! Mon souvenir du joyeux Soukkot datait d'un demi-siècle, c'était un pari mais les Juifs changent-ils ? Ne disent-ils pas depuis... depuis .... (2000 ans ?) on va dire depuis la nuit des temps "l'an prochain à Jérusalem". Bon le pari a été gagné!

Et pour terminer, comme dans les magazines lors de l'interview de la vedette de la semaine : "Dame Cricri quels sont les 3 "clichés" qui restent en tête de la touriste lambda que vous êtes " :

1. Les grues, les grues, les grues partout. Pas les volantes ! ça creuse, ça palissade, ça construit. Quand vont-ils se calmer ? :lol:

2. Un jeune, deux jeunes, des jeunes partout. En militaires, en civils, en religieux, en short, en jupes longues. Souriants, cools, décontractés, un vrai bain de jouvence pour les vieux ! 8-)

3. Les poussettes ! ça poussette dans les rues à tire-larigot. En short, en simple kippa ou papillottes au vent, ILS poussettent les papas d'Israël. Habitude bien sympathique israélienne que les papas de tous pays feraient bien d'imiter.

Alors AM ISRAEL HAI...........comme vient de le dire un Israélien un peu célèbre ! :D
Nina
 
Messages: 3523
Inscrit le: Janvier 23rd, 2011, 5:44 pm

Re: VOYAGE AU PAYS DES JOUIFS ! ...... oui encore !

Messagepar Olivier » Novembre 6th, 2012, 10:52 am

"Je vais passer des vacances en ISRAËL" passe bizarrement, c'est vrai. Alors imagine : "Je veux acheter une maison (ou un appart') en Israël". Là, t'es classé "Juif" (ou "chryto-juif"), ou "sioniste" ayant pété des boulons et nécessitant des réparations...
Olivier
 
Messages: 143
Inscrit le: Janvier 23rd, 2011, 5:43 pm

Re: VOYAGE AU PAYS DES JOUIFS ! ...... oui encore !

Messagepar Christiane » Novembre 6th, 2012, 9:46 pm

Je veux acheter une maison (ou un appart') en Israël". Là, t'es classé "Juif" (ou "chryto-juif"), ou "sioniste" ayant pété des boulons et nécessitant des réparations...

Olivier : je t'accorde la médaille du courage !!!

Pour ta maison, pense à faire au moins une ou deux chambres d'hôtes !

L'an passé, avant de partir en Israël, j'avais dit à une connaissance bornée "on part à Budapest". Connaissant ses opinions, je n'avais pas envie de perdre mon temps et ma salive. L'on partait 8 jours.

Cette année j'annonce "on part trois semaines en vacances" .... "Où vous allez" ..... je lance "ben Budapest".... "En huit jours, l'an passé, vous n'en avez pas fait le tour"....... "en fait on va faire un grand circuit en Europe Centrale"

Le lendemain de notre retour, mon époux se regardant dans la glace, en riant : "tu crois pas que je suis un peu trop bronzé pour l'Europe Centrale ?". Effectivement !!!

On la croise dans la rue et elle regarde mon époux "qu'est-ce que vous êtes bronzé pour Budapest"..... "illico, j'ai répliqué "finalement on n'a pas fait l'Europe Centrale mais on s'est laissé tenter par les Iles grecques, ça coûte rien en ce moment".

Je sais : c'est courage, fuyons !! mais parfois il vaut mieux réserver ses forces là où c'est utile.
Christiane
 
Messages: 330
Inscrit le: Juin 15th, 2011, 7:46 pm

Re: VOYAGE AU PAYS DES JOUIFS ! ...... oui encore !

Messagepar Marock » Novembre 7th, 2012, 12:46 am

En attendant, ça disgresse, ça diverge (un peu moins qu' Apollinaire quand même)
Le bac à sable reste désespérement sans renouvellement.
On risque d' y retrouver des étrons de caniche.
Marock
 
Messages: 428
Inscrit le: Mars 9th, 2011, 8:19 pm

Re: VOYAGE AU PAYS DES JOUIFS ! ...... oui encore !

Messagepar Désiré » Novembre 8th, 2012, 11:30 am

Pour attirer du monde il faut parler des choses qui intéressent les vrais gens et qui influencent leur vraie vie .
Par exemple le 18e Congrès du PCC !
Qui va succéder à Hu Lintao ??
Image
Désiré
 
Messages: 303
Inscrit le: Mars 9th, 2011, 3:04 pm

Re: VOYAGE AU PAYS DES JOUIFS ! ...... oui encore !

Messagepar Christiane » Novembre 8th, 2012, 3:23 pm

Désiré : c'est vrai qu'être sioniste nous fait inévitablement basculer dans le monde des fausses gens. :lol:

Ce 18ème congrès : on dirait un enterrement de première classe.
Christiane
 
Messages: 330
Inscrit le: Juin 15th, 2011, 7:46 pm

Re: VOYAGE AU PAYS DES JOUIFS ! ...... oui encore !

Messagepar Christiane » Novembre 11th, 2012, 11:22 am

Suite 2

TEL AVIV !

On l'aime tous Tel Aviv, même les Haineux d'Israël.

Aller à Tel Aviv ou Aller en Israël = le paradis d'amour ou l'enfer de la haine

Aller à Tel Aviv pour s'amuser, aller en Israël pour politiser. Alors Jérusalem !!!!

Un peu comme si Tel Aviv n'était pas en Israël (paradoxe puisque les Haineux veulent la voir comme capitale du pays). "On" aime sortir la ville de son contexte juif et surtout sioniste pour essayer d'en faire une ville neutre tendance "internationale" sur Méditerranée.

Tel Aviv : vu comme paradis des noceurs, gays internationaux et des pro-palestiniens anti-israéliens : ville très respectable.

C'étaient mes petites constatations persos qui ne sont peut-être pas paroles d'évangile. 8-)

Et non, je ne vais pas présenter le pays comme celui des Bisounours. Le pays des Bisounours c'est le Paradis et je suis sûre que l'on s'y ennuit mortellement et Israël c'est tout sauf l'ennui : comme ils disent , 2 Juifs = 5 avis, au moins !

Je suis consciente également que mes écrits sont souvent des "clichés de touriste" certainement superficiels ne reflétant pas les problèmes profonds du pays.

Mais pourquoi "mes clichés positifs " seraient-ils moins valables que ceux des médias ou autres "délégations de 3 ou 4 jours" débarquant en Israël pour le torpiller ?

Je vais paraître faire de l'égocentrisme en parlant principalement de "nous" puisque ce sont nos ressentis, nos impressions, nos rencontres, nos aventures (lol) ou petites mésaventures, que j'aimerais partager. Les guides touristiques sont là pour le principal concernant le pays.

Après tous ces préambules, retour à Tel Aviv.

Choisir la gaité de Soukkot c'est également "subir" ses à-côtés un peu casse-bonbons quand on n'est pas de confession juive et touristes : en plus des Shabbat, les deux jours fériés de début et de fin de la fête et en plus du plus ça commence la veille au coucher du soleil : les transports ne fonctionnent pas et les restaurants sont fermés. On trouve cependant des taxis (arabes) et en cherchant un peu et en marchant de quoi se restaurer et ceci même à Jérusalem. Ainsi, il faut organiser à l'avance son emploi du temps, visites et transports.

Nous sommes arrivés le lundi matin de Soukkot et à Ben Gourion on a de suite compris qu'il allait falloir faire avec comme à Shabbat.

Du monde à la plage, les chats dans les rues et nous.

On en profite pour aller visiter le Musée d'Art de Tel Aviv, surtout la section contemporaine. Egalement beaucoup aimé les toiles des artistes juifs nés en Europe au début du XXème ayant fait leur Alya avant les années 50. Des Toiles émouvantes de souvenirs de jeunesse.

Pour ces deux premiers jours à Tel Aviv, j'avais réservé un hôtel au coeur de la ville, émis le souhait d'une chambre au dernier étage et au calme. Souhaits respectés. Lit et oreillers super confortables pour les nuques raides. C'est bête comme chou un oreiller, on oublie trop vite l'importance de son moelleux. Pas le grand grand luxe mais un bon standing très agréable, à profiter parce qu'ensuite il nous fallait être plus raisonnable dans nos hébergements. Pas de pub mais des indices : sur la place avec la grande fontaine ! (photo). C'est l'un ou l'autre !

Image

L'architecture moderne de l'Opéra et du musée - La Place de notre hôtel !

Comme le musée fermait à 16 h (oui fête !) on se rentre à pied à petite vitesse. On avait déjà fait au moins 5 km dans la journée.

Dans l'avion, une gourdasse m'avait torpillé le genou droit, voulant descendre plus rapidement malgré la centaine de passagers devant nous alors que nous étions à l'arrière. Une autre avait à moitié assommé une passagère en descendant sa valise- cabine alors que l'avion roulait encore. Malgré la douleur, je me suis consolée en me disant que j'aurais pu avoir avoir le genou et la tête torpillés.

Moral complètement plombé pour le premier jour mais grâce aux antalgiques maxi dose, j'ai pu faire ballades et randonnées du séjour comme prévu même avec une patte raide.

L'hôtel avait une terrasse très agréable au 4ème et à partir de 17 heures offrait rafraîchissements, vins du golan; petits fours .... douceurs que nos motels habituels n'offrent pas ! Un petit verre du Golan, une petite assiette d'olives et nous voici dans les fauteuils en train de regarder la nuit tomber sur la ville.

Nous engageons conversation avec une jeune femme allemande se débrouillant en français. En classant toutes les femmes de 20 à 60 ans en "jeunes femmes", mathématiquement cela m'en rapproche.

Elle nous demande le pourquoi de notre séjour, nous dit qu'elle est psy (psy quoi ????) et vient à une session professionnelle concernant la Shoah pour les enfants et petits enfants des survivants mais également et surtout pour les enfants et petits enfants des ascendants allemands ayant participé au génocide.

Nous lui racontons que nous avions vu sur Ar.e, il y a quelques années, un documentaire qui racontait justement les souffrances d'une Allemande : elle avait découvert la participation très active de son père au génocide au fil des années et en fouillant, longtemps après, la maison que son père avait spoliée à une famille juive, elle y avait retrouvé des photos et documents. Elle s'était rendue en Israël pour rencontrer l'un des survivants de la famille.
Emouvant et poignant.

Notre psy ajoute que les émissions d'Ar.é sont souvent très intéressantes.

Tout en approuvant mais en vilain petit canard qui marche dans la soupière bouillante, j'ajoute : "Dommage qu'Ar.é soit à gauche" Là, je lis la stupéfaction sur son visage. Un nuage semble se dessiner sur la terrasse.
J'ajoute la phrase qui tue "Pas à gauche systématiquement, juste pour Israël. La chaîne préfère pleurer les Juifs morts plutôt que défendre les Israéliens vivants".
Sandy s'abat sur la terrasse. Elle articule quelques mots, qu'elle essaie de rendre neutres, aux vilains sionistes d'extrême droite que nous devons être.

La récré est finie. Chacun se lève et regagne ses pénates.

Nous nous faisons tout beau pour notre première soirée chez les Jouifs et c'est parti pour un petit resto.

LeCricri est un peu inquiet : magasins, restos tous fermés, l'avenue est bien tristounette avec la nuit tombée et si peu de lumière, quelques voitures passent, peu de passants.... juste les chats et nous.

Tout à coup, on entend le tablier de la vitrine d'un magasin se lever, une lumière s'allume, plus loin un homme installe tables et chaises sur le trottoir, un petit épicier ouvre, les voitures de plus en plus nombreuses passent.

On s'installe sur la terrasse d'un petit resto qui vient de s'allumer. Le temps de lire le menu et de se décider entre la Goldbergstar et la Maccabi, on lève la tête : les lumières partout, le premier bus vert passe rasant le trottoir et se croyant comme d'habitude sur la piste de compétion du rallye du Mans, la foule sur les trottoirs : vieux, jeunes, laïcs, religieux, à pieds, en poussettes, en vélo. Mais d'où sortent-ils si subitement ?

C'est ce que je finirai par appeler à Jérusalem la Magie de Shabbat (ou des fêtes) avec cette ambiance extraordinaire de vie qui revient à la nuit tombée. Partager et vivre ce moment vaut tous les "à-côtés un peu casse-bonbons" du Shabbat pour le touriste.

Quelle bonne idée de faire partir shabbat du coucher du soleil au coucher du soleil. Notre dimanche ne nous procure pas ce moment extraordinaire où la vie s'impose comme d'un coup de baguette magique.

Mon voeu : que les Israéliens ne succombent jamais aux sirènes des occidentaux ou de leurs laïcs en transformant Shabbat et fêtes en des jours presque ordinaires comme nous avons transformé nos dimanches !

C'était le Premier jour de mes retrouvailles avec Israël, quel long bavardage !!!!

A suivre
Dernière édition par Christiane le Novembre 19th, 2012, 11:10 am, édité 1 fois au total.
Christiane
 
Messages: 330
Inscrit le: Juin 15th, 2011, 7:46 pm

Re: VOYAGE AU PAYS DES JOUIFS ! ...... oui encore !

Messagepar Christiane » Novembre 18th, 2012, 9:30 pm

Nous les avions croisés, il y a environ un mois, ils se rendaient au Kotel.

Image

Nous allons penser très fort à eux.
Christiane
 
Messages: 330
Inscrit le: Juin 15th, 2011, 7:46 pm

Re: VOYAGE AU PAYS DES JOUIFS ! ...... oui encore !

Messagepar Nina » Novembre 19th, 2012, 9:57 am

Notre dimanche ne nous procure pas ce moment extraordinaire où la vie s'impose comme d'un coup de baguette magique.


C'est là toute la beauté du shabbat Christiane !

D'abord, historiquement, un jour de repos dans l'antiquité était absolument RÉVOLUTIONNAIRE ! Mais mieux encore, la plongée dans l'immatériel cad dans tout ce qui n'est pas troc, commerce ou autre est tout aussi révolutionnaire.

Ce jour est dévolu à l'homme (et la femme of course), à la nature qu'on ne doit pas toucher, aux animaux, etc...APNEE DANS LE BIEN ETRE DE SON CORPS ET DE SON AME, c'est ça le shabbat.

Tu as ressenti cette frontière ? Merveilleux. Les frontières doivent subsister simplement parce qu'en les franchissant, le monde n'est pas tout à fait le même.
Nina
 
Messages: 3523
Inscrit le: Janvier 23rd, 2011, 5:44 pm

Re: VOYAGE AU PAYS DES JOUIFS ! ...... oui encore !

Messagepar Christiane » Décembre 7th, 2012, 10:40 am

Suite 3

Encore TEL AVIV !

L'an passé j'avais raté le marché artisanal de la rue Nahalat Binyamin, ce marché n'ayant lieu que le mardi et le vendredi. Je n'allais pas le rater encore une fois, quoique j'aurais dû le prévoir à la fin du voyage !
Avec ma patte raide, on se prend le bus à Dizengoff Center afin de descendre pas très loin de Carmel Market.

A l'arrêt de bus, je vois un papa avec une poussette. Cela fait un bail que je n'ai pas pris le bus en France mais dans mes souvenirs monter avec une poussette dans le bus relevait de l'exploit de l'Anapurna : Il fallait être au moins deux. Là, j'en suis restée baba : trottoir, bus : même hauteur. La poussette avec son bébé atterrit dans le bus comme une lettre à la poste. Après l'on s'étonne que les Juifs aient du Prix Nobel en veux-tu en voilà !!!

Les passagers nous avaient entendus demander au chauffeur " to go near Carmel Market". Nous n'avions aucun souci à nous faire, juste avant d'arriver à l'arrêt, au moins une dizaine de personnes nous font signe "here" ou même "c'est ici" ou nous montre avec le doigt qu'il faut descendre. Toda Raba, toda raba !

Nahalat Binyamin : je reprends la description du petit rusé :" à voir absolument avec les terrasses de café, les artistes de rue, la musique". J'adore traîner dans ces marchés artisanaux, même si je sais que la marchandise est à 70 % made in chinese ou à mettre dans l'armoire des horreurs au sous-sol. Je m'arrête à tous les stands, je tâte, j'examine les objets dans tous les sens, je questionne, je sais que j'em.me.de le vendeur mais je sais également que le monde attire le monde. C'est ainsi.

LeCricri reste au coin des stands observant la faune et humant l''ambiance. Je me serais bien laissée tenter par un joli plateau et un saladier s'il n'y avait pas eu le pragmatisme du Cricri : "où tu vas les mettre ? sur ta tête ?" ..... Quelle méchanceté gratuite ! il sait que ma valise est pleine.

Après une descente et une remontée de la rue, on file péleriner dans Carmel Market. Comme on n'a pas de lieux religieux où péleriner, on retourne toujours revoir les endroits qui nous ont laissé de bons souvenirs. C'est la semaine de Soukot. J'ai rarement vu une telle foule si diversement composée dans une rue. Un verre de jus de grenade frais à la main pour la goumandise, c'est également un régal des yeux. Les oreilles se prennent parfois des décibels en trop avec l'annonce des marchands tant juifs qu'arabes vantant leurs fruits et légumes, les marchands de CD en profitent pour passer les dernières mélodies.... et la foule passe, s'arrête, discute, achète pour les repas de fêtes.

Quel apartheid, les amis, bien sûr des juifs : en civil, en short, en décolletés, en religieux : en kipa et chemisette blanche, en sombrero noir et long manteau, en militaires, en juifs noirs, en juifs blancs, en juifs indiens en juifs sibériens, des arabes avec voiles, des arabes sans voiles.
Passionnant cette diversité vestimentaire.

Que les Indignés professionnels viennent se promener. Non ils ne viendront pas, ils en seraient malades.

Toute cette diversité ne s'apprécie certainement pas, de par leur mode de vie et opinions politiques. Peut-être que les très religieux juifs sont plus proches des religieux arabes. ?
Mais malgré tout ce qui les sépare, qui n'est pas un caillou mais une montagne, ils sont capables d'être côte à côte dans la vie de tous les jours.

Voici, amis non juifs, ce que l'on peut voir en Israël.

Bien sûr il y a de petites agaceries. Nous avons été témoin de l'une d'elles. Dans les ruelles de la citadelle de Jaffa, pas de trottoir, un papa kippa pousse péniblement la poussette avec le petit dans une rue montante sur la chaussée. D'un virage proche débouche une voiture "à fond la caisse" et décibels au maxi d'une chanson arabe. La voiture stoppe devant la poussette. Le Djeune sort furieux de la voiture. S'ensuit en hébreu une discusion animée. Nous ne pouvions qu'être solidaire du papa en hochant la tête. A 3200 kms, même situation que dans nos territoires perdus de la République.

Le midi nous sommes retournés dans notre petit café où nous petit- déjeunions l'an passé près de Carmel Market. LeCricri tout content retrouve son chat préféré et les mignonnes petites serveuses. A chaque restaurant, il dira "ça nous change des vieux grincheux de France". C'est vrai qu'elles sont mignonnes et aimables .......... et même avec des francophones.

Image

Notre petit café et son chat !

Neve Tsedek, Hatachana, la Tayelet, Jaffa, que du plaisir à flâner sans but précis............................................ et nous voici déjà le mardi matin à la "petite" gare routière de Arlozorov pour prendre le bus Tel-Aviv Jérusalem. Beaucoup de monde. Dans l'attente, je suis en train d'estimer tout ce que nous n'avons pas eu le temps de découvrir dans la ville ou ses environs. La prochaine fois, ce sera au moins une semaine !

Image

Neve Tsedek : ses petites rues, ses petites boutiques "bobo" son calme !!!

Le bus est en train de se remplir, une dizaine de voyageurs devant nous. Un militaire ouvre la soute à bagages, y dépose son sac à dos et dans la foulée nos deux grosses valises, nous n'avons même pas le temps de remercier qu'il est déjà dans le bus. Un minute après il redescend, retourne à la soute et redépose nos valises sur le trottoir "plus de place, vous ne monterez pas". Pas le temps de remercier, il est déjà remonté dans le car.

Le car suivant arrive. Juste quelques personnes devant nous. Un jeune en civil dépose dans la soute son sac et nos valises y disparaissent également. Il n'attend même pas notre merci : ce n'est que dans le car que nous pourrons le faire. Il semble même surpris par ces drôles de french !

Enfin assise dans le bus, je repense à cette spontanéité des jeunes Israéliens.

Les Israéliens ont la réputation de ne pas avoir toutes les "civilités" des Européens, bref d'être un peu rudes d'où le terme "sabra".
Certain que ce mélange récent de cultures ne permet pas d'avoir des habitudes rodées depuis des siècles comme en Europe.
Attention, je ne confonds pas "coté abrupt, rude" et impolitesse. Nous avons pu constater cette dernière à plusieurs reprises par les touristes, les Nounours du Grand Nord. J'en reparlerai.

Comment un Français de bonne éducation aurait procédé avec nos valises ?
"Puis-je mettre vos valises dans la soute? " Après notre approbation, il aurait attendu nos remerciements.

Pour un Israélien, s'occuper des valises de personnes d'un "certain âge" semble tellement évident, qu'il n'en attend aucun remerciement.
Si un jour ce même Israélien bénéficie de cette aide, il ne remerciera peut-être pas puisque ce n'est pas un "service" mais une obligation naturelle.
J'ignore si mon raisonnement est bon. Les Juifs ou Israéliens pourront me le dire.

Petite curiosité :

Nous avons pris plusieurs fois le bus sur de longues distances. on achète souvent son billet au chauffeur et à chaque montée je me pose la même question : que peut raconter chaque passager au chauffeur en demandant son billet ?

Une grande tirade, réponse du chauffeur, et ça rebondit pour de longs échanges jusqu'au moment où le passager va donner ses shekels.
Ce qui est étonnant, pour nous Français, c'est qu'il n'y a aucune impatience dans la queue. Tous ceux qui vont acheter un billet ont un "quelquechose" à discourir avec le chauffeur.
Le plus curieux : tout le monde descend au terminus de la gare routière de Jérusalem. Que peuvent-ils donc bien demander au chauffeur ?

J'imagine :

Passager : "Tiens, ça a rudement augmenté le prix du billet, tout ça pour aller réparer le chauffe-eau de la belle-mère, une casse pied de première"
Le chauffeur "si c'est un XX, ça m'étonne pas"
Passager : "oui c'est un XX, la vieille est radine. .............................. et blabla

Passager suivant :

"Dis chauffeur, tu traîneras pas sur la route, ma femme va accoucher, la dernière fois tu avais mis deux heures !
Le Chauffeur " Fallait te lever plus tôt, il est 11 heures, il y aura des embouteillages.
Passager "Tu pourras peut-être prendre la voie d'urgence, sinon j'attaquerai la compagnie......................et blabla

Pour nous c'est réglé en 30 secondes : Jérusalem please, two persons.

J'avoue : si j'avais 15 ans, même 10 ans de moins, j'apprendrais l'hébreu rien que pour percer ce mystère.

Et nous voici à Jérusalem !

Image

Jaffa

A suivre.................
Christiane
 
Messages: 330
Inscrit le: Juin 15th, 2011, 7:46 pm

Suivant

Retour vers Actualités

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot], Google [Bot] and 0 invités