BASILIQUE SAINTE HANNAH TERRITOIRE FRANÇAIS

BASILIQUE SAINTE HANNAH TERRITOIRE FRANÇAIS

Messagepar Nina » Janvier 23rd, 2020, 12:16 pm

Le coup de calcaire du président Macron a fait remonter des souvenirs, prévisibles.

Il ne s’agit plus de parler de l’esclandre de Chirac qui lui a valu d’énormes récompenses de la part du monde arabe.
Il s’agit de l’appellation « TERRITOIRE FRANÇAIS » concernant la fameuse basilique Sainte Anne érigée au 12è siècle et transformée rapidement en école coranique par Saladin dès qu’il gagnât ses batailles contre les croisés.

A force de perdre, l’Église décida qu’il fallait changer son récit et en appeler à la « Jérusalem céleste » puisque la « Jérusalem terrestre » n’était plus franchement accessible.

Pour mémoire, Sainte Anne n’est autre que la grand-mère de Jésus, la mère de Myriam devenue Marie dans les Évangiles. Hannah donc !

Si des goys affublés d’une kippa peuvent entrer dans des synagogues ou lieux saints juifs, il semblerait qu’un agent de sécurité juif ne puisse faire son devoir et entrer chez une « ancêtre » car dans le fond Hannah était juive ainsi que Myriam et son fils Yehoshua.

Il s’agit parfois de remettre en perspective des réalités incontournables.

Maintenant, refaisons un petit tour dans l’histoire récente et souvenons-nous des méfaits et des crimes sur les bâtisses et lieux saints importants chrétiens.

Peut-être qu’un petit flash-back pourrait faire comprendre à Macron et à tous ces antisémites qui se gargarisent sur les réseaux d’extrême-droite que la sécurité israélienne est non seulement dans son rôle et dans sa place mais qu’elle est convoitée et payée pour son efficacité dans le monde entier.

Basilique Sainte Anne territoire français ! Si on veut...En ce cas, les synagogues datant du moyen-âge et redécouvertes sur le sol français pourraient devenir « territoires israéliens » ? Je pose uniquement la question.

L’exemple du site incroyable de LA SUBLIME MAISON se trouvant sous le palais de justice de Rouen pourrait donc devenir par parallélisme « un territoire israélien ». Même logique !


Maintenant, reportons nous en 2002, lorsque la basilique de la Nativité à Bethléem a été prise en otage et mise à sac par plus de 123 terroristes arabes.

Autour de la basilique de la Nativité, un siège de 38 jours s'achève à Bethléem.

Les cent vingt-trois Palestiniens qui s'étaient retranchés dans le complexe d'églises et de monastères ont évacué les lieux vendredi matin suivant les termes d'un accord. Les treize «plus dangereux» (selon Israël) se sont aussitôt envolés pour Chypre.


Après avoir perpétré des attentats sanglants en Israël, les arabes n’ont pas trouvé mieux que de se réfugier dans une église où ils savaient que les soldats de Tsahal ne pourraient pas aller les chercher car respectueux du lieu de culte le plus célèbre pour tous les chrétiens du monde.

Prompt à pardonner, le Pape Jean-Paul II s’arrangea pour que les pires terroristes soient exfiltrés à Chypre et en Europe tandis que les autres étaient purement et simplement relâchés.

Ce que la presse avait oublié sciemment de mentionner, c’est le saccage et le vol de tous les objets de culte qui pouvaient rapporter de l’argent à ces « activistes ».


Ce qu’elle avait aussi omis de parler c’est la terreur des moines et sœurs qui ont subi des menaces physiques et verbales de ces « opprimés » arabes.

Si tout le monde est sorti vivants de cette violation de l’église de la nativité et si les terroristes ont pu ne pas répondre de leurs actes, nous le devons d’abord au Pape ainsi qu’à la bonne volonté mal récompensée par la suite des soldats et du gouvernement israélien.

Alors, lorsque Macron ose s’offusquer qu’un homme de la sécurité israélien ose fouler « un territoire français » alors que cette basilique est protégée par le gouvernement israélien, ça ne passe pas.

Lorsque des églises demandent à ce que le mur israélien fasse un petit contour pour les inclure dans la territoire israélien sachant que les arabes ne leur feront pas de cadeau si l’envie leur en prenait, c’est pousser le bouchon bien loin en refusant à un juif de « fouler un territoire français » dans une basilique chrétienne.


Pour mémoire la population chrétienne ultra majoritaire à Bethléem (70%) avant l’arrivée d’Arafat en 2000 n’est plus que de 10 %. Les chiffres n’ont pas besoin de plus de commentaires.

Nina

PS : Les chrétiens auraient ils oublié le concept de "tendre la joue gauche" ?
Baston mémorable dans la basilique de la Nativité pour des coups de balais. On devrait en rire pour ne pas avoir à en pleurer...de rire !

https://www.youtube.com/watch?time_continue=9&v=b4p0fEUEI0M&feature=emb_logo
Nina
 
Messages: 3734
Inscrit le: Janvier 23rd, 2011, 5:44 pm

Retour vers Actualités

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron