LE BAC : SIGNER C'EST GAGNER

LE BAC : SIGNER C'EST GAGNER

Messagepar Nina » Janvier 20th, 2020, 10:05 am

LE BAC : petit signe qui peut vous faire gagner des points

Image


C'est un peu du réchauffé puisque cette pratique existe maintenant depuis plus de 10 ans selon certains profs.

En effet, des petits malins de la nouvelle France ont trouvé un moyen de se signaler auprès du correcteur (trice) comme faisant partie de la grosse minorité arabo-musulmane.


Ce sont quelques profs qui m'ont mise dans la confidence. Ils ont eux-mêmes été briefés par des confrères qui ont été assez diserts pour en faire part à leurs collègues.

Comme vous le savez tous, les copies rendues lors du BAC sont anonymes puisque les noms y sont cachés.

Or, un petit signe distinctif a fait son apparition depuis de nombreuses années qui n'est lisible que par des correcteurs "avertis" : une ou des lettres écrites en arabe dans les marges ou dans certaines phrases peuvent donner l'alerte aux correcteurs indulgents.


Il fallait y penser !

Ces signes ont été vus par certains profs mais aucun d'eux n'a eu le courage d'en faire part à la hiérarchie et encore moins aux instances de l'éducation nationale.

Il est vrai qu'on peut décliner plusieurs raisons à cela et la plus prévisible étant : Les résultats du bac sont un facteur du "vivre ensemble" et de réussite nationale.

C'est idiot et inconséquent lorsqu'on jette un oeil aux très nombreuses pépites d'imbécillités dont on se gave depuis très longtemps.

La seconde raison dite "pragmatique" pour l'éducation nationale est : l'engorgement des lycées et des classes de terminales qui ne pourraient pas se vider assez et laisser place aux premières.

Tout ceci est bien huilé mais la couardise des profs qui sont au courant de ces pratiques douteuses et cette "prime à l'arabité" offertes aux ignares qui vont se targuer d'avoir eu le bac alors qu'ils sont incapables d'aligner quelques lignes sans fautes d'orthographe, de syntaxe ou même quoique ce soit qui ait un sens, peut laisser plus d'un bien perplexe.

Certains "affranchis" pour reprendre le terme de Scorsese, donnent le tuyau à des koufar, des amis du lycée en leur indiquant la calligraphie nécessaire qui leur ouvrira le sésame à une meilleure disposition du correcteur.

Système désormais bien rodé, nous pouvons aussi imaginer qu'il perdure au-delà du BAC et s'inscrire dans les rendus de partiels ou dans des mémoires peu attractifs comme nous en avons désormais dans l'enseignement supérieur.

On se croirait presque dans une secte où dans une sorte de franc-maçonnerie arabe où quelques signes peuvent faire la différence pour peu que les indulgents correcteurs soient avertis pour certains défenseurs acharnés des minorités.


Si Science Po Paris a ouvert ses portes à des "défavorisés" de quartiers qui n'ont pas eu à se fader un concours d'entrée, on peut aisément imaginer que quelques VOLDEMORTS sournois s'arrangent pour que les copies rendues soient plus...halal ?

Possible...En tout cas, depuis que certains profs de mes amis m'ont parlé de cette rouerie, j'ai de plus en plus de mal à contenir ma colère mais je comprends bien mieux pourquoi la France se retrouve si mal classée au niveau mondial dans les études.

On a les résultats à l'arrivée que nous méritons.

Seuls les riches ou ceux qui auront à cœur d'avoir une véritable envie d'étudier se barrent en masse à l'étranger.

Le signe...vous dis-je !

Nina
Nina
 
Messages: 3742
Inscrit le: Janvier 23rd, 2011, 5:44 pm

Re: LE BAC : SIGNER C'EST GAGNER

Messagepar maujo » Janvier 20th, 2020, 8:57 pm

Nina
ce que vous décrivez existe depuis belle lurette mais aussi sous d'autres formes, j'ai une nièce enseignante qui participe tous les ans aux corrigés des bacs et avant les examens, tous les profs sont réunis et briefés pour appliquer des notes minimums en dessous desquelles il est interdit de noter.
Sur chaque feuille d'examen même si c'est mauvais ou très mauvais, ils doivent rechercher tout ce qui est positif même si cela ne répond pas aux questions posées et gar aux profs qui n'appliquent pas cette règle.
Personnellement à la demande d'un ami enseignant dans une école de transports international pour le BTS, j'ai participé à des corrigés d'examens deux années de suite (j'étais payé) les élèves que des bons gaulois mais des résultats à tous les niveaux, nuls de chez nuls, seules deux jeunes filles sortaient du lot les examens avait été notés en moyenne à 5/20, eh bien que croyez vous qu'il arriva, mon ami la deuxième année a été remercié par le lycée, motif nous avons été trop sévères dans les notations, toutes les notes ont été revisitées et tous les élèves ont eu la moyenne et le BTS, les futures cadres des transports internationaux. Actuellement l'éducation nationale n'arrive plus a trouver un nombre suffisant d'enseignants, plus besoin du capes pour rejoindre l'élite, il suffit de passer un petit examen et la note de 5/20 est suffisante pour devenir prof, pauvres enfants.
maujo
 
Messages: 141
Inscrit le: Mai 24th, 2017, 8:07 pm


Retour vers Actualités

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 2 invités

cron