Pour Christiane

Re: Pour Christiane

Messagepar Kristiane » Juillet 28th, 2019, 4:02 pm

Pâté de plage.

Je viens de revoir un copain. C’est encore un jeunot, il est toujours en activité dans la région de l’ancienne capitale des Gaules. Auparavant, il avait une certaine fierté d’annoncer son job maintenant il préfèrerait dire « caissier à Carrouf » (au fait, « caissier, caissière » n’existe plus, le caissier est « hôtesse d’accueil ou de caisse »…. » comme le maître-nageur-CRS va devenir « hôtesse de plage ».

Mon copain est prof dans un bahut pro, section enseignement général. Il y a longtemps, je crois que c’était en français-littérature, maintenant c’est plus difficile à définir vu que de plus en plus souvent, il se croit dans un asile (ce que la France est devenue dans tous les sens du mot).

Les illusions sont perdues, ses repères également. Evidemment comme tout enseignant qui se respectait, il était « de gauche ». Il n’est plus rien.

Son Aïd 1440 de fin de ramdam (soit 2019 de notre ère d’antan) en bahut pro. Pas d’élèves ce jour là, donc le proviseur organise une réunion profs. Ces réunions nécessaires ont lieu systématiquement en pré-rentrée. Une feuille de présence circule pour les signatures. Les absents ne sont pas payés.

Lors de cette journée spéciale «Aïd » de Juin, mon copain s’étonne que la feuille de signatures de présence ne circule pas car il manque un certain nombre de profs. Il insiste un peu lourdement car ses potes toujours très syndiqués (de gauche) lui disent de la boucler. Les noms d’oiseaux fusent mais oh surprise contrairement aux autres réunions sur ce sujet délicat, d’autres profs (même le timide homo) osent, oui osent, enfin faire remarquer qu’ils aimeraient bien être payés pour faire Carème. Durant l’échange, le proviseur est resté muet.

Comment terminer ce petit pâté : dans la conclusion, mettre en numéro 1 la note optimiste et en numéro 2 la pessimiste  ou l’inverse ? La dernière mentionnée subsiste forcément plus dans les esprits.

Je tranche.

Optimisme : pour la première fois, mon copain a entendu des collègues, toujours encore gauchisant par nostalgie comme les vieux communistes, oser se positionner sur ce sujet tabou.

En final : pessimisme et ce que l’on doit retenir. Le proviseur n’avait pas préparé la feuille de signatures donc il avait reçu des consignes comme il y a eu consignes dernièrement de non-intervention pour laisser les villes de notre pays se faire dévaster par pillages, dégradations, viols, meurtre et incidents divers qui auraient conduit n’importe quel souchien à l’ombre pendant l’été. Pour un évènement qui ne concernait pas la France.

Bonnes vacances.
Kristiane
 
Messages: 191
Inscrit le: Novembre 21st, 2016, 4:00 pm

Re: Pour Christiane

Messagepar Kristiane » Septembre 29th, 2019, 7:11 pm

Qu’est ce qui fait courir le bon peuple français ?

Le bô Toutankhamon. il est mort d’accord mais doré sur tranche.

Le bô Djonhny. Il est mort d’accord mais se dort au soleil.

L’amour partagé de la tête de veau sauce gribiche ou ravigote. Moi et les abats, ça fait deux !

Les Français courent vers l’avenir en reculant.

En parlant d'avenir : Shana Tova …. 5780
Kristiane
 
Messages: 191
Inscrit le: Novembre 21st, 2016, 4:00 pm

Re: Pour Christiane

Messagepar Kristiane » Novembre 8th, 2019, 1:02 pm

De retour en Francistan.

Quelques jours au loin et toujours au retour le choc de la francistanisation du pays. :cry: On ne s’y habitue pas. Il paraît que cela indique un niveau d’appartenance " fachosphère" élevé. Deux clans chez les Gaulois : les Astérix et les Dhimmis aux nouveaux Envahisseurs.

LeKrikri et moi ayant bien trimé tout l’été (plus on vieillit, plus on bosse) une petite escapade s’imposait. J’aime l’idée des " Iles ". The big problème, c’est que je ne suis pas la seule ! Même les Iles, où toute votre intimité se gèle ou s’envole en pissant dans la nature, sont envahies par les touristes.

C’est curieux cette attirance des Continentaux pour les Iles. Le rêve ? Un sentiment de coupure totale avec son train-train habituel ? Une certaine admiration pour les Iliens qui, devant résister constamment contre envahisseurs et pirates, se seraient forgés un caractère d’acier ? :idea:

Cependant, j’ai réalisé, après des séjours dans des Iles à la nature grandiose que, si à plus d’une ou deux heures d’avion d’un continent "occidental" (je contourne le non-politiquement correct, si vous ne l’aviez pas remarqué) je me sentirais prisonnière. On naît Ilien, on ne le devient pas systématiquement mais le rêve ilien reste accroché à mes neurones….. pour le vivre deux ou trois semaines !

Début Octobre, j’hésitais entre deux ou trois Iles et pour une fois en « hôtels todo includo ou resort », style orteils en éventail pendant 8 jours ; lieu idéal pour s’enquiquiner royalement dès le deuxième jour et se chamailler tout aussi royalement sous les palmiers déplumés ou plastiqués.

Je prenais donc mon temps, rien ne pressait en Octobre. Et puis réserver un jour et partir le surlendemain me plaît assez. J’aime ce stress de départ précipité : vite toutes les lessives à faire, le repassage, le grand ménage (si des cambrioleurs viennent, il faut les accueillir dans le propre et l’ordre), le chat à caser dans son Hilton ***** bref la fièvre des valises..

La surprise est venue d’un OuateZap d’un proche se sentant esseulé pour la fin Octobre. Pas de problème : «  on va t’emmener sous le palmier déplumé pas encore réservé ! » La réponse « Oui, merci très chouette mais pourquoi on n’irait pas…….je ne connais pas ».

C’était une proposition pour l’Enclos avec une grande porte sur l’ouest, le petit portillon du Sud deviendrait très vite inutilisable. Comme une Ile où tout le Sud, l’Est et le Nord sont en Côte Sauvage et en 40èmes Rugissants mortels.

Là c’était le big stress, j’étais servie : jour de départ et de retour imposés si l’on voulait profiter d’une dizaine de jours, serveur informatique de compagnie aérienne en déroute. J’ai eu la chance dans mes réservations de logis de tomber sur deux super appartements  : confortable, clean, agréable, silencieux, ascenseur….. Dans l’avion du retour, j’entendais les gens échanger leurs impressions : pas d’eau chaude, des matelas durs comme de la caillasse, bruit…..

Et l’Enclos , comment va-t-il ?
Toujours dynamique avec poussettes et grues, les restaurants, quel que soit le jour, toujours pleins. Les serveuses toujours aussi mignonnes. Les autobus, frôlant les trottoirs, se croyant toujours sur le circuit du Mans. Pourtant, il paraît que le pays est au plus mal : le Capitaine bousculé par des révoltés de Bounty, les 40èmes Rugissants des alentours toujours aussi déchaînés. La ville balnéaire vit donc à plein régime comme si ce jour était le dernier et la Capitale prie pour que ce jour ne soit pas le dernier.

Petit coup de gueule final : :mrgreen:

Nous sommes retournés à la Mer-Morte-Massada pour notre invité. N’ayant pas loué de voiture, nous avions pris une excursion avec guide francophone. Je redoutais un gauchiste mais non. Quand nous sommes passés devant le « MUR » (le seul qui indigne la planète entière) il a très bien expliqué le but : faire chuter le nombre de morts israéliens et ce mur s’est montré efficace.

Cependant, plusieurs fois il a prononcé le mot « Cisjordanie ». A la fin de l’excursion, j’ai profité d’un moment où il était seul pour lui dire que je ne comprenais pas pourquoi il ne disait pas « Judée-Samarie » qui étaient/sont les vrais noms historiques et que la Cisjordanie n’avait eu que 20 ans d’existence.
Il n’a pas été vexé par ma remarque et m’a répondu que j’avais raison mais que le mot Cisjordanie était connu par tous les touristes contrairement à Judée-Samarie.

En souriant, je lui ai dit que les 3/4 minimum des touristes du car étaient juifs (j’ai toujours les oreilles qui traînent) donc « Judée-Samarie » connus. Et puis pour les quelques Goyim : « voici la Judée-Samarie renommée par la Jordanie « cisjordanie » pendant les 20 ans de son annexion. »

Il est resté muet mais son sourire désabusé en disait long suite à ma réponse :
« Israël obéit à l’Europe quitte à trahir son histoire ».

Les guides reçoivent donc des ordres des sociétés d’excursion qui les reçoivent peut-être eux- mêmes d’un Ministère du Tourisme ou autre pour complaire à l’Europe.

Ridicule et néfaste pour Israël : les touristes goyim, déjà imprégnés d’une méfiance à l’égard d’Israël (les réellement haineux allant dans les " territoires  dits palestinieux") sans trop de connaissances historiques, repartiront avec le mot Cisjordanie ancré dans leur tête.

Cisjordanie = monde arabo-musulman. La non-utilisation des mots « Judée-Samarie » supprime tout lien avec le peuple juif  ancestral  et ses descendants .

Shabbat Shalom.
Kristiane
 
Messages: 191
Inscrit le: Novembre 21st, 2016, 4:00 pm

Re: Pour Christiane

Messagepar Marock » Novembre 11th, 2019, 12:13 pm

J' ai pas compris où es tu allée dans quelle île.
Jerba ?
Marock
 
Messages: 432
Inscrit le: Mars 9th, 2011, 8:19 pm

Précédent

Retour vers Bac à sable

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité