CONFIDENCES SUR BEUR FM

CONFIDENCES SUR BEUR FM

Messagepar Nina » Septembre 29th, 2013, 9:46 pm



C'est à la nuit tombée, lorsque tout le monde dort à la maison que les femmes appellent Vanessa.

S'ensuit un forum dans lequel, la parole libérée, entre femmes et tant pis pour les voyeurs mâles de la communauté, que le pire peut enfin être raconté.

Le principe est clair : un sujet choisi par l'animatrice d'origine algérienne dont le nom a certainement été choisi afin de ne pas, même à ce niveau là, être connoté, Vanessa.

Libre, laïque, cette femme-là a du boulot sur la planche.

Nous, auditeurs de cette radio communautaire, attendons encore et écoutons, souvent interloqués et horrifiés par les "confidences" de ces femmes arabo-musulmanes.

La société arabe de France est malade. Aussi malade que toutes celles qui sont "aux pays".

S'il vous prenait l'envie d'espérer quoi que ce soit d'une génération musulmane de France plus moderne, plus assimilée, plus encline à souscrire aux libertés fondamentales dont notre pays s'enorgueillit, croyez-moi, vous vous trompez.

La nuit, tout est permis. L’enveloppe noire et chaude de l'anonymat permet à certaines d'avouer le pire : les attouchements sexuels, les viols des proches (souvent le père et les oncles), les mariages forcés, les violences physiques et psychologiques exercées par les pères, frères et oncles.

Vanessa, la "sœur" est devenue le réceptacle de tous les maux dont souffre cette société arabo-musulmane, de cette charia se substituant de plus en plus au droit de la nation, aux regards de la oumma qui ne permet pas que ses fidèles se plaignent.

"Je suis la fille d'un imam très connu à Alger et si vous voulez Vanessa, je pourrai vous donner mon nom en dehors de l'antenne...Vous allez être surprise Vanessa. Mon père est très aimé et très respecté et surtout très connu. Et bien mon père m'a violé ainsi que mes sœurs durant des années mais il exige de nous la pudeur...On doit toutes porter le voile et marier celui qu'il nous présente sans discuter. Souvent j'ai envie de me tuer."

Ce récit est bouleversant car il est décliné par des centaines de femmes appelant de toute la France.


ON SE TAIT AU NOM DE LA OUMMA.

L'animatrice résiste. Elle pique même des colères lorsque des intégristes appellent eux aussi pour justifier les coups, les viols, les mariages forcés. C'est aussi sans doute pour cela qu'elle a pris un pseudo. La oumma est devenue un tribunal permanent de la charia qui exerce ses prérogatives comme si la République n'existait pas.


Une femme appela un soir pour parler de ce qui se passait au pays : "En Algérie. Des hommes avaient enfin été arrêtés même s'ils n'étaient pas les seuls coupables des crimes qui leur étaient reprochés.
"Beaucoup d'enfants disparaissent...annonça cette femme. Ils sont victimes de viols et de meurtres partout en Algérie..."


L'animatrice n'osa répondre à l'émotion de cette auditrice. Elle joua son rôle de candide mais d'autres appelèrent ce soir là qui, encore une fois sauvées par l'anonymat, déballèrent tout ce qu'elles avaient appris au pays durant leurs vacances d'été. Les témoignages étaient semblables. Les parents algériens suppliaient leurs filles et belles-filles de garder en permanence les enfants à portée de regards car beaucoup d'enfants étaient retrouvés morts dans les rues Algériennes, violés et tués.

Ces confidences peuvent avoir de graves conséquences. Au nom "de la communauté" , les fidèles sont entraînés dans un véritable tourbillon de vengeance. Tout le monde peut et doit agir pour le bien de l'islam.

Voilà sans aucun doute pourquoi cette émission débute à 23 heures pour se terminer à 1 heure du matin. Voilà aussi pourquoi les pseudos sont non pas commodes mais VITAUX pour les intervenants.

Une misère sans nom est étalée durant ce forum. On en ressort abattus, choqués, épouvantés, désespérés.

Ce regroupement familial qui a permis à des villages, des quartiers entiers de s'installer en France fut la pire décision qu'un gouvernement ait jamais prise depuis l'avènement de la 5è République.

Si le travailleur Maghrébin n'avait pas vu sa famille (très élargie) s'installer auprès de lui, nul doute alors qu'il aurait importé dans son pays d'origine les fondamentaux Républicains Français. Le regroupement familial a produit l'effet inverse.

Cette famille du bled n'aurait pas eu le loisir d'observer, de critiquer, de ré-islamiser le père de famille et travailleur Maghrébin.

En installant la famille, la France a hérité des us et coutumes en vigueur dans le village ou pays du travailleur immigré.

Un "big brother arabo-musulman" dans chaque foyer donna l'assurance à cette nouvelle société qu'il n'était pas nécessaire
d'accepter l'assimilation. La force démographique fera le reste. Cela n'a pas loupé.

Devant tant de malheurs, tant de souffrance, l'animatrice de Beur FM ne peut que répondre par un entêtement laicard. Mais pas seulement. Il arrive à Vanessa, devant l'urgence des cas évoqués, de répondre par un soutien actif qui se fera hors antenne.

Est ce vrai ? Sans doute mais les cas sont innombrables et il est à craindre qu'elle ne puisse répondre à toutes et tous. Elle n'est qu'animatrice, pas travailleuse sociale.

Après plus d'un an à écouter ce forum, je peux, sans me tromper, affirmer que la société arabo-musulmane en France que certains, comme Claude Askolovitch, voient encore comme intégrées ou intégrables, est MALADE. PROFONDÉMENT MALADE.

Non. Nous ne pouvons espérer au train où vont les choses, que demain ces Français arabo-musulmans pourront s'inscrire dans le socle Républicain sans causer de dommages collatéraux immenses.

Du reste, comme le précise le Président (Marwan Muhammad) du CCIF (Collectif Contre l'Islamophobie en France) : "pourquoi ne pourrait-on pas envisager une France islamisée ?".

Et oui...pourquoi pas ?

Si les bien-pensants, les sociologues, les philosophes au cœur pur faisaient une véritable étude sur la communauté arabo-musulmane de France, ils devraient prendre comme outil de travail, les bandes audio des fora de Beur-FM.

La nuit, les confidences sont possibles. Toutes les nuits, sauf le week-end, la maladie de l'islam s'expose sans pudeur et elle fait très peur.
Nina
 
Messages: 4068
Inscrit le: Janvier 23rd, 2011, 5:44 pm

Re: CONFIDENCES SUR BEUR FM

Messagepar Désiré » Octobre 1st, 2013, 4:55 pm

Oui , ces femmes ont raison de garder l'anonymat , et pas seulement à cause de la pression de la oumma car notre justice soi-disant antiraciste ne tolère plus aucune critique de la ratp .
Il faut subir et se taire .
"Sois belge et tais-toi" comme nous disons en Belgique occupée .
Ou au Danemark occupé :

Danemark: une artiste d'origine iranienne condamnée pour "racisme" envers les hommes musulmans - Poste de veille
Désiré
 
Messages: 318
Inscrit le: Mars 9th, 2011, 3:04 pm


Retour vers Actualités

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 5 invités

cron